La stabilité financière est une situation dans laquelle le système financier fonctionne de manière efficace et fiable afin de résister aux chocs susceptibles de l’affecter. La banque de France est en permanence à la recherche de solutions afin d’atteindre cette stabilité financière.

Surveillance étroite des marchés financiers

Une équipe d’économistes professionnels est à la disposition de la Banque de France, chargés d’analyser et d’étudier tous les aspects du fonctionnement du marché financier et de l’émergence ou de la matérialisation de risques pouvant causer des dommages.

La Banque de France participe également à tous les travaux d’organisations internationales qui visent à promouvoir et surtout à renforcer la stabilité financière mondiale et européenne, comme le Conseil de stabilité financière (affilié au G20) ou le Comité du risque systémique. (Organisation sous l’Union européenne).

Supervision des infrastructures et des modes de paiement du marché financier français

La Banque de France dispose de pouvoirs très étendus en ce qui concerne la surveillance des infrastructures des marchés financiers français. Cette mission de surveillance consiste principalement à assurer la sécurité des méthodes de paiement sans numéraire, ou encore à assurer le fonctionnement normal et la sécurité du système de paiement et à assurer la sécurité du système de compensation.

Également, la Banque de France est impliquée dans la création et la gestion des principales infrastructures techniques du système euro.

Participation à la surveillance prudentielle

Le président de la Banque de France préside l’agence de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), chargée par la loi de vérifier que les établissements de crédit, les compagnies d’assurance et la société commune respectent les règles prudentielles qui leur sont applicables.

Afin de remplir sa mission, l’ACPR bénéficie du personnel et des moyens logistiques mis à disposition par la Banque de France.